Stagiaire

Sommaire

Le stagiaire n'est pas un salarié de l'entreprise.

Une convention tripartite doit être obligatoirement signée entre l'étudiant, l'établissement d'enseignement et l'entreprise d'accueil dans le cadre d'un stage conventionné intégré à un cursus pédagogique scolaire ou universitaire.

Qu'est-ce qu'un stagiaire ?

Le stagiaire n'est pas un salarié, car il n'est pas lié à un contrat de travail. L'étudiant ayant le statut de stagiaire a pour but de parfaire ses connaissances pratiques sur le terrain qui ont un lien direct avec sa formation.

Le stagiaire est donc dans l'entreprise pour :

  • apprendre et/ou observer ;
  • exécuter des tâches à caractère professionnel.

Toutefois, il n'a pas l'obligation de production comme un salarié. En aucun cas, son stage ne correspondra à un poste de travail permanent de l'entreprise ou une tâche régulière.

En résumé, le stage s'inscrit dans le cadre d'un projet pédagogique, celui-ci :

  • permet la mise en pratique des connaissances du milieu professionnel ;
  • favorise le passage du monde de l'enseignement au monde professionnel.

La mission du stagiaire

La mission du stagiaire doit être en adéquation avec le cursus de sa formation. Le stagiaire est présent dans la société pour apprendre les fondements de son futur métier, ses diverses tâches ne se cantonneront donc pas seulement au stage photocopieur ou stage porteur de café. Le stagiaire, grâce à son maître de stage, va se familiariser avec le monde du travail et apprendre son métier.

Quel est le comportement du stagiaire dans l'entreprise ?

Le stagiaire doit se conformer, comme les autres salariés de l'entreprise d'accueil, au règlement intérieur et de fonctionnement de l'entreprise, comme le respect :

  • des horaires de travail ;
  • des règles de sécurité et d'hygiène ;
  • de la discipline ;
  • des règles de confidentialité.

Le stagiaire a aussi la possibilité d'accéder aux activités culturelles et sociales du comité d'entreprise (loi du 28 juillet 2011). Le stagiaire fera également son possible pour bien s'intégrer dans l'entreprise en entretenant de bonnes relations avec les salariés de la société.

Encadrement du stagiaire

Pour une meilleure efficacité, le stagiaire est encadré par :

Ces personnes travaillent en étroite collaboration et s'informent mutuellement de l'état d'avancement du stage ainsi que des difficultés rencontrées par le stagiaire lors de sa mission au sein de l'entreprise d'accueil.

Le responsable de stage de l'établissement scolaire est le garant de l'articulation entre les finalités du cursus de formation et celles du stage.

Quelle est la rémunération du stagiaire ?

Si le stage est supérieur à deux mois consécutifs, ou au cours d'une même année scolaire ou universitaire, à deux mois consécutifs ou non, le stage fait l'objet d'une gratification qui est versée mensuellement.

Le montant minimum de la rémunération correspond à 15 % du plafond horaire de la Sécurité sociale, soit 4,05 € pour 2023.

Bon à savoir : sur le site service-public.fr, un simulateur de calcul de gratification minimale de stage permet aux stagiaires ou futurs stagiaires de connaître le montant de gratification minimale qui leur sera dû pour chaque mois (ou pour la totalité du stage) dans le cadre d'un stage de plus de 2 mois au sein d'une entreprise, d'une association ou dans le secteur public.

À noter : l'exonération de l'impôt sur le revenu pour les jeunes âgés de 25 ans ou plus au 1er janvier de l'année d'imposition, dans la limite de trois fois le montant mensuel du SMIC, ne concerne pas les indemnités versées dans le cadre d'un stage (CE 9e et 10e ch. réunies, 31 décembre 2020, n° 430230).

Qu'en est-il de l'embauche du stagiaire ?

Le stagiaire peut être embauché par l'entreprise dans les trois mois suivant l'issue du stage qui est intégré au cursus pédagogique réalisé lors de la dernière année d'études. Dans ce cas, la durée du stage est déduite de la période d'essai.

Ces pros peuvent vous aider